Tragique mais traversée d’éclairs comiques, Abdesslem l'Oublié plonge le spectateur au coeur du témoignage d'un ancien tirailleur marocain.Le texte met en exergue l'occultation du rôle des soldats issus des colonies dans les combats de la libération, les responsabilités des élites locales, la solitude imposée par l'exil et la place du libre-arbitre dans le maëlstrom de l'histoire. Le personnage d'Abdesslem oscille constamment, subissant les tribulations de son destin avec le fatalisme de celui auquel la vie n'a rien promis, mais avec un humour distancié et la goût de la vie d'un homme qui en connaît le prix. Dans une forme épurée dans laquelle la lumière joue un rôle primordial, Abdesslem l'Oublié se veut un dialogue entre théâtre et danse.